Services Après-vente,
la nécessité de l’entretien, des révisions.

S.A.V.

Une montre est un instrument complexe, de précision, fonctionnant 24/24 h, année après année. Dans un volume très restreint, une multitude de composants contribuent à en assurer toutes les fonctions horaires et chrono graphiques. Leur action mécanique engendre une usure inéluctable. L’entretien permet de maîtriser ce phénomène par un renouvellement de la lubrification, ainsi que par le remplacement des composants usagés.

Les révisions

Révision complète pour montre mécanique : nettoyage et lubrification du rouage de l’échappement et du balancier. Contrôle des paramètres de fonctionnement du mouvement et des fonctions de la montre. Nettoyage, éventuellement polissage du boîtier et du bracelet mécanique. Echange de tous les joints, poussoirs (chronos) et couronne. Contrôle d’étanchéité. Périodicité : à faire tous les 3 à 5 ans environ.
Révision complète montre quartz : échange de la pile, contrôle des paramètres de fonctionnement du mouvement et des fonctions de la montre, échange de tous les, poussoirs (chronos) et couronne, contrôle de l’étanchéité.
Les révisions sont a faire tous les 5 ans environ.

L’étanchéité

Par exposition aux agents extérieurs, tels que transpiration, eau chlorée ou salée, rayons ultra violets et cosmétiques, l’étanchéité se dégrade avec le temps. La différence de température (sauna par exemple) est très néfaste pour l’étanchéité. En cas d’utilisation intensive en milieu aquatique, ou dans les pays tropicaux, il est recommandé de procéder à un changement de joint chaque année. Pour une utilisation occasionnelle, cette opération peut s’effectuer tous les deux ans.

La précision

En principe, les montres à quartz sont prévues pour une variation de 10 secondes par mois. Les montres à quartz certifiées « chronomètre » comme toutes les montres Breitling par exemple, sont données avec une variation maximum de 5 à 7 secondes par mois. Les montres mécaniques simples ou automatiques ont une variation normale d’environ 1 minute par semaine. Les chronomètres mécaniques certifiés atteignent une précision de moins de 30 secondes par semaine.

Les différents verres

Verre plastique : peu utilisé si ce n’est pour la réédition de pièces anciennes, possibilité de polissage.
Verre minérale : beaucoup plus résistant, mais il est rayable. Sur l’échelle de Mohs, sa dureté est de 6,5. Verre saphir : inrayable, sauf avec un diamant. Attention aux frottements contre les murs. Sa dureté est de 9 sur l’échelle de Mohs.

Le chronomètre

Montre de haute précision qui a passé avec succès toutes les épreuves du Cosc (contrôle officiel suisse des chronos). Pour délivrer ce certificat, cet organisme neutre et indépendant teste individuellement chaque mouvement pendant 15 jours et 15 nuits, dans 5 positions en le soumettant à des conditions très éprouvantes. Pour mériter le titre de chronomètre, un mouvement mécanique doit afficher un écart de marche inférieur à -/+ 6 secondes/jour, soit une précision de 99,9%.

Chronomètre ou Chronographe ?

Il ne faut pas confondre chronomètre et chronographe. Le chronographe est une montre compliquée dotée d’un mécanisme additionnel permettant de mesurer la durée d’un évènement.